Une pétition pour le maintien du centre de secours

Un ancien pompier d’Yvoy-le-Marron, J.P. Herpin, (pompier pendant 26 ans, de 1980 à 2006) s’inquiétant du projet de fermeture du centre de secours du village et de son regroupement avec celui de Chaumont-sur-Tharonne, a écrit au préfet, au directeur du Sdis, à Maurice Leroy, à Patrice Martin-Lalande (seul à lui avoir répondu pour le moment), à Pascal Bioulac, à Guillaume Peltier et au maire d’Yvoy-le-Marron pour demander que l’on réexamine cette décision en expliquant les motifs de la nécessité de maintenir les pompiers à Yvoy-le-Marron :

« Yvoy est un village de 600 habitants, avec un effectif de 11 pompiers an centre de secours (qui ont effectué 70 interventions l’année dernière), une maison de retraite avec 67 pensionnaires (plus ou moins valides en cas de sinistre), un boucher, un boulanger, une coiffeuse, un tapissier, un café-tabac, deux menuisiers, un hôtel-restaurant (12 chambres)… »
Il a fait signer une pétition qui a déjà recueilli 367 signatures.
Ce centre de secours a été construit il y a 30 ans, ce sont les sapeurs-pompiers qui ont travaillé à son aménagement avec des matériaux achetés par la commune. Les Capraisiens sont attachés à leurs pompiers qu’ils jugent « très efficaces et dont la présence est rassurante pour eux, c’est une équipe jeune, très performante ».

 Article tiré de la Nouvelle République.
 

Les commentaires sont clos.